Alain Dierkens (Bruxelles): La mort, les funérailles et la tombe de Charlemagne

Résumé
La source principale sur la mort (28 janvier 814), les (rapides) funérailles et la tombe de Charlemagne dans l’église du palais d’Aix-la-Chapelle est, évidemment, la célèbre Vita Karoli qu’Éginhard rédigea probablement vers 830. Des renseignements complémentaires sont fournis par des textes relatifs à la redécouverte et à l’ouverture de la tombe impériale par Otton III le jour de Pentecôte de l’an mil (principalement les Annales d’Hildesheim, Thietmar de Mersebourg, Adhémar de Chabannes et la Chronique de Novalèse). De nombreuses recherches archéologiques menées dans l’église d’Aix depuis le milieu du XIXe siècle ont permis de poser, sur des bases concrètes, la question de l’emplacement primitif de la tombe de Charlemagne. Lire la suite