Philippe Depreux (Hamburg): Charlemagne et les capitulaires: formation et réception d’un corpus normatif

Résumé:
Ce n´est que peu à peu au cours de son règne que Charlemagne eut recours aux capitulaires, un type de source qu´il est le premier roi franc à désigner de ce nom. Dès la fin du VIIIe siècle, les capitulaires se multiplient et leur diffusion s´organise. C´est à ce phénomène qu´est consacré cette communication sur la formation et la réception d´un corpus normatif. Comment est-on passé de la distribution de documents de travail ou de dispositions plus solennelles à des recueils plus ou moins organisés – autrement dit: comment est-on ici passé du rotulus au codex? Lire la suite

Steffen Patzold (Tübingen): Prozesse der Vereinheitlichung: unitas, concordia und pax

Résumé:
Les processus d’unification, entre »uniformisation et résistances«, ont toujours été considérés comme un phénomène essentiel du règne de Charlemagne. D’autant plus que, dans les représentations populaires, la plupart des réformes sont considérées sous cet angle, c’est-à-dire comme des tentatives d’unifier la liturgie, le droit temporel et le droit canonique, les textes bibliques, les unités de poids et de mesure, et même l’écriture; puis, sous Louis le Pieux, le monachisme, le mode de vie des chanoines et chanoinesses, ainsi qu’une multitude d’autres domaines. Ces mesures sont attribuées à la difficulté, pour le souverain, de gouverner un si vaste empire depuis un lieu central. Lire la suite

Sylvie Balcon-Berry (Paris): Les personnalités religieuses proches de Charlemagne à l’origine de la réalisation de complexes monumentaux

Résumé:
Dans cette présentation, nous nous concentrerons sur deux sites qui ont récemment bénéficié de recherches archéologiques ayant conduit à mettre en évidence d’importantes phases de restructurations entreprises à l’époque de Charlemagne. Malgré le silence des sources écrites, on proposera d’attribuer l’initiative de ces travaux à des personnalités religieuses vraisemblablement liées au pouvoir royal et impérial. Lire la suite

Anne-Orange Poilpré (Paris): Représenter la vie du Christ au temps de Charlemagne

Résumé:
L’illustration des manuscrits bibliques, entre la fin du VIIIe et le début du IXe siècle, se caractérise par la rareté du cycle narratif christologique. Les livres d’évangiles peints à cette période limitent leur ornementation à des portraits d’évangélistes, insérés en frontispice de chaque texte, des tables de canon et quelques scènes dogmatiques. Lire la suite

Rolf Grosse: Les cendres de Charlemagne

Zusammenfassung:
Am 28. Januar 2014 begingen wir den 1200. Todestag Karls des Großen. 1165 auf Betreiben Kaiser Friedrichs I. Barbarossa heiliggesprochen, wurde sein Festtag nicht ins Martyrologium Romanum eingetragen. Seine Verehrung als Seliger wird aber von der Kirche geduldet. Neben dem 28. Januar, an dem alljährlich in Aachen das Karlsfest gefeiert wird, spielt auch der 27. Juli eine Rolle, das Fest der Translatio Karoli imperatoris. Lire la suite

Simon Coupland (Kingston-upon-Thames): Charlemagne and his coinage

Résumé:
L’image prédominante que nous a laissée le système monétaire de Charlemagne est sans aucun doute le célèbre »modèle du portrait« qui fut illustré dans tant de publications et d’expositions, et pourtant d’après les recherches, nous savons maintenant que très peu de Francs ont du voir l’une de ces pièces de monnaie. Lire la suite

Jean-Pierre Devroey et Nicolas Schroeder (Bruxelles): Mettre l’Empire en réseau. Approvisionner et manger à la table de Charlemagne

Résumé
L’approvisionnement alimentaire de la Maison royale était, quantitativement et qualitativement, un impératif quotidien prioritaire. Cette communication envisage les conditions et modalités de cet approvisionnement autour de trois thématiques. Lire la suite